Actus Financements/Subventions

Bientôt un crédit d’impôt associatif… enfin !

Publié le
Pixabay

Pixabay

Les associations qui paient encore la taxe sur les salaires bénéficieront désormais d’un abattement de 4 % de la masse salariale pour les rémunérations inférieures à 2,5 Smic.

Près de quatre ans après la mise en place du CICE, l’annonce de Manuel Valls, faite lors d’une rencontre consacrée à la vie associative le 7 octobre, était attendue. Et a suscité depuis une salve d’applaudissements (Mouvement associatif, Udes, Mouves, Fnaafp-CSF…). En particulier des huit fédérations du privé non lucratif qui, depuis près de trois ans, sont mobilisées en faveur de l’équité fiscale, notamment avec leurs homologues du secteur commercial : leurs récentes interpellations de l’Élysée ou encore de Bercy ont donc payé. Attention, prévient de son côté l’UNA (Union Nationale de l’Aide, des Soins et des Services aux Domicile) : nécessaire, cette avancée « n’est toutefois pas suffisante pour réussir le pari de l’adaptation de la société au vieillissement et au handicap, comme celui du développement de l’emploi dans la branche de l’aide à domicile ».

Représentant un soutien de 600 millions d’euros, la mesure sera examinée dans le cadre du PLF pour 2017.

Published by

Pôle Association

Pour contacter nos spécialistes des associations : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou association@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle Association

Pour contacter nos spécialistes des associations : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou association@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *