Actus Fiscalité

« Demi-part des veuves » : les communes pénalisées

Publié le
Pixabay

Pixabay

L’AMF a fait part, vendredi, de la « mauvaise surprise » de nombreux élus qui viennent de découvrir, en recevant leurs rôles complémentaires, « que leurs bases fiscales sont amputées par rapport aux notifications provisoires transmises au mois de mars par les services fiscaux ».

En conséquence, s’alarme l’association, « des budgets communaux, construits avec sincérité sur la base de données erronées, se trouvent aujourd’hui en déséquilibre du fait d’un manque à gagner imprévu car imprévisible ».

Cette situation est apparemment la conséquence d’un nouveau dispositif d’exonération d’impôts locaux pour les ménages modestes, dispositif dit « demi-part des veuves ». Les communes et EPCI, dénonce l’AMF, se retrouvent aujourd’hui « contraintes d’assumer le coût de mesures qu’elles n’ont ni décidées ni anticipées ». Pire, « ces différents revirements ont empêché les services fiscaux d’effectuer l’estimation précise et prudente habituellement transmise aux élus pour bâtir leurs budgets primitifs ».

L’AMF ne discute naturellement pas « l’intérêt de soutenir le pouvoir d’achat des ménages les plus défavorisés par le biais d’exonérations », mais elle « refuse que les communes en assument seules la charge financière ». Elle fustige « les revirements de la politique fiscale de l’État et son incapacité à fournir aux collectivités des informations fiables pour équilibrer leurs budgets ».

L’association appelle donc le gouvernement et le Parlement à élaborer, dans le cadre du projet de loi de finances rectificative, « un correctif à cette anomalie touchant de nombreuses communes, au premier titre desquelles celles comptant une population modeste ».

Lettre de l’AMF, 5 décembre 2016

Published by

Pôle Association

Pour contacter nos spécialistes des associations : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou association@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle Association

Pour contacter nos spécialistes des associations : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou association@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *