Financements/Subventions

Le prêt étudiant garanti par l’État

Publié le

Emprunter de l’argent pour financer ses études est un passage obligé pour un certain nombre d’étudiants. Or, les banques n’octroient pas de crédits sans caution. Et tous les étudiants n’ont pas forcément un cautionnaire potentiel dans leur entourage. Le prêt étudiant garanti par l’État est fait pour eux !

Les caractéristiques du prêt étudiant garanti par l’État

Le prêt étudiant garanti par l’État est ouvert à tous les étudiants, sans conditions de ressources ni caution parentale ou d’un tiers. Son remboursement par l’étudiant peut débuter à l’issue des études.

Le prêt étudiant garanti par l’État est un prêt à la consommation, qui doit respecter les règles en vigueur des crédits à la consommation (information préalable de l’emprunteur, assurance, droits de rétractation, etc). Il ne s’agit pas d’un prêt à taux zéro : au remboursement du capital s’ajoutera le remboursement des intérêts.

Comment bénéficier du prêt étudiant garanti par l’État ?

Pour en bénéficier, il est nécessaire de contacter une banque ayant signé une convention avec Bpifrance, la banque publique d’investissement. En effet, en cas d’insolvabilité, Bpifrance se portera garant auprès des banques partenaires des prêts étudiants octroyés. Les banques partenaires sont la Société générale, les Banques populaires, les Caisses d’épargne, le Crédit Mutuel et le Crédit industriel et commercial (CIC). Il n’est pas nécessaire d’être au préalable client de ces banques.

Bpifrance, la banque publique d’investissement

Créée le 1er janvier 2013, la banque publique d’investissement – Bpifrance – accompagne les entreprises privées françaises en leur offrant des solutions de financement pour soutenir leurs projets : création, développement par l’innovation, conquête de nouveaux marchés en France ou à l’international, investissement en fonds propres, reprise ou croissance externe, etc. Elle apporte en particulier un soutien financier aux petites et moyennes entreprises (PME), aux entreprises de taille intermédiaire (ETI) et aux entreprises innovantes.
Bpifrance dispose de guichets en région.

Critères d’éligibilité au prêt étudiant garanti par l’État

Pour pouvoir prétendre à un prêt étudiant garanti par l’État, il faut être :

  • étudiant ;
  • âgé de moins de 28 ans ;
  • de nationalité française ou ressortissant de l’Union européenne ;
  • inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur en France pour préparer un diplôme de l’enseignement supérieur français (université, école de commerce, école d’ingénieur, lycée pour BTS, etc).

Montant et durée du prêt étudiant garanti par l’État

Le montant maximal du prêt est de 15 000 €

La durée du prêt étudiant garanti par l’État est variable et déterminée par la banque qui l’accorde, avec un minimum de 2 ans et un maximum de 10 ans.

Remboursement du prêt étudiant garanti par l’État

Le remboursement de la totalité du prêt, auquel s’ajoutent les intérêts, peut débuter à l’issue des études.

Il est cependant possible de rembourser, durant ses études, les intérêts ainsi que les éventuelles primes d’assurance liées au prêt, selon les échéances prévues lors de la signature du contrat.

À noter : La banque peut refuser le prêt si elle estime qu’en dépit de la garantie de l’État, l’étudiant ne sera finalement pas solvable.

Lire aussi : Etudiants, 5 questions à vous poser avant de vous lancer dans l’alternance

Repris de economie.gouv.fr, 01/08/2017

Published by

Pôle Association

Pour contacter nos spécialistes des associations : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou association@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle Association

Pour contacter nos spécialistes des associations : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou association@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *